© M.PHISEL

Le Grand duc d'Europe

Bubo bubo

Anglais: Eurasian Eagle-Owl
Allemand: Uhu
Italien: Gufo reale eurasiatico
Espagnol: Búho Real
Néerlandais: Oehoe

Description de l'espèce

© M.PHISEL

Le Grand-duc d'Europe est le plus grand rapace nocturne d'Europe avec ses 70 cm de hauteur et son quasi 1.90m d'envergure et jusqu'à plus de 3kg pour la femelle.

Son plumage est brun-noir et chamois, marbré de noir sur son dos notamment. Le plus caractéristique chez cet oiseau, sont ses grands yeux orangés ainsi que les 2 grandes aigrettes qu'il dresse sur sa tête quand il est excité ou dérangé.

Malgré sa taille imposante, le Grand-duc possède un vol agile et silencieux grâce à un plumage duveteux, très flexible, qui lui permet de voler sans bruit.

Biologie et écologie

Habitat et comportement

Ce rapace s'établit aux abords des falaises et des escarpements rocheux dans des zones de montagne comme sur des terrains moins accidentés en hiver.

Ces oiseaux ont des comportements territoriaux. La plupart du temps, les couples sont unis pour la vie.

Au moment de la reproduction, le Grand-duc d'Europe mâle propose à la femelle divers endroits pour nicher, en grattant pour obtenir une dépression peu profonde, et en émettant des gloussements et des sons saccadés.

Pour nicher, cet oiseau préférera une cavité ou une excavation à l'abri d'une paroi rocheuse ou bien un nid abandonné par d'autres grands oiseaux. il arrive également qu'il niche à même le sol.

Reproduction

La ponte commence généralement en décembre, à raison d'une couvée par an, de 1 à 4 œufs blancs. Les œufs sont en général pondus à trois jours d'intervalle, et l'incubation qui dure de 31 à 36 jours incombe à la femelle. L'incubation démarre au premier œuf pondu. Pendant cette période, la femelle est nourrie au nid par le mâle.

Une fois les œufs éclos, les jeunes sont couvés pendant deux semaines. La femelle reste avec eux au nid pendant 4 à 5 semaines. Au début, le mâle porte la nourriture au nid ou la dépose tout près, et la femelle propose des petits morceaux aux jeunes. A 3 semaines, ceux-ci commencent à manger eux-mêmes et commencent à avaler des petits morceaux entiers. A 5 semaines, les jeunes se promènent autour du nid, et à 7 semaines, ils sont capables de voler sur quelques mètres.

Les jeunes sont nourris par les deux parents pendant 20 à 24 semaines. Ils prennent leur indépendance entre septembre et novembre, et quittent le territoire familial, ou sont "poussés" à l'extérieur par les parents.

Alimentation

© G.SHMITT

Le Grand-duc d'Europe a plusieurs techniques de chasse, et peut saisir une proie sur le sol ou en plein vol. Il chasse en forêt, mais préfère les espaces découverts. Il chasse principalement au début de la nuit et à l'aube.

Ses proies sont très diversifiées, elles peuvent aller d'insectes à des mammifères de type faon de cervidés en passant par toutes sortes d'oiseaux, de micro-mammifères, reptiles, etc.

Répartition

Le Grand-duc d'Europe ets régulièrement présent en Europe, à l'exception des îles britanniques, de l'Islande et de l'Ouest de la France.

Il est admis par les spécialistes, qu'a minima, les estimations des effectifs européens peuvent être de 10 000 couples.

En France, cette espèce n'est présente que sur le continent et à l'est d'une diagonale reliant Charleville-Mézières (08) à St-Jean-de-Luz (64).

Les effectifs français sont estimés entre 1 000 et 1 200 couples.

Le Grand-duc d'Europe dans les Baronnies provençales

Cette espèce peut s'entendre voire s'observer dans de nombreux sites de falaises (naturelles comme de carrières) des Baronnies provençales. Notre territoire héberge une trentaine de couples (certainement sous-estimé). D'ailleurs les gorges de St-May constituent un des sites où la population est la plus dense puisqu'il serait comptabilisé 1 couple tous les 2 à 2,5 km.


© 2019 - Tous droits réservés - Création : Syndicat Mixte des Baronnies Provençales - Apical Technologies - Maison des Vautours